Loi non-écrite, #1

canet

 

Immanquablement,

quand quelqu’un nous demande « Comment ça va? », notre réponse est « Ça va! »…

Que l’on vienne de perdre son travail, d’aller aux funérailles d’un parent, d’apprendre qu’on est atteint d’une maladie incurable…

Ridicule?

Oui!

Mais c’est ce que nous faisons…

Pourquoi à votre avis?

            JosieCoccinelle

Publicités

8 réflexions sur “Loi non-écrite, #1

  1. en harmonie avec la réponse ci-dessus de Jacques et Biancat
    As tu déjà essayé de répondre réellement (quand cela ne va pas) ? Peu de personnes en face sont à l’aise avec cela, tout juste si elles ne s’excusent pas d’avoir demandé comment cela va.
    Pour ma part je réponds soit « on fait aller » soit « on fait avec »
    Seuls les réellement curieux ou attentionnés pourront aller plus loin, pour les autres, on en reste là 😉

    Bon et toi comment ça va ?

    (ps il y a aussi l’origine de l’expression qui fait qu’on n’a pas envie d’aller fouiller plus loin, sauf d’être pris pour un « fouille-merde » 😉
    http://www.culture-generale.fr/expressions/182-comment-allez-vous

    • Ouais…c’est vraiment une habitude que l’on a de demander et on s’attend à avoir une réponse automatique, c’est à dire: »bien »!
      En fait, je crois que personne ne veut vraiment le savoir… Je trouve que les gens sont de plus en plus centrés sur eux-même et se fichent de ce que les autres vivent. Ça me désole un peu. Pas que je veuille tout le temps parler de ma vie mais bon, parfois ça fait du bien de jaser de nos petits soucis…

      • Il est vital de trouver des amis de bien pour échanger intimement, c’est humain.
        Le monde devient de plus en plus individualiste, c’est un fait (on est sorti des sociétés où les personnes n’étaient que des citoyens sans droits au service de la communauté qui primait) et en même temps je crois qu’on se cherche dans une nouvelle solidarité communautaire, c’est à dire allier cet individualisme d’une manière positive avec la réelle participation collective (le mot fait peur à certains 😉 ) au système Terre dans lequel nous sommes. Par exemple on voit des « vagues » de générosité finanicère lorsqu’il y un appel à l’aide national ou international, mais on voit aussi qu’en cas de catastrophe bcp d’individus se donnent à fond d’une manière bénévole et naturelle pour aider ceux qui sont dans la détresse. Bien sûr il restera toujours des égoïstes, mais il faut voir la dynamique globale.
        Pour terminer, je ne sais plus si c’est dans le roman ou le film « fahrenheit 451 » où les gens qui se rencontraient se disaient en se saluant « Très bien et toi » 😀 il n’y avait même plus l’hypocrisie de la demande, la politesse c’était d’aller bien 😉
        chaleureusement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s