La petite histoire d’Hello Kitty (part…2)

                                                                              (Micky Green avec une guitare Hello Kitty.)

Comme tous les personnages de Sanrio,

Hello Kitty est dessinée selon un style mignon

(on dit aussi « kawaii » qui est le mot japonais pour « mignon »).

La réponse officielle de Sanrio

à la question « pourquoi Hello Kitty n’a-t-elle pas de bouche ? »

est qu’elle parle avec son cœur, sans utiliser de langage particulier.

Hello Kitty porte souvent un ruban sous l’oreille gauche,

mais elle peut aussi le remplacer par une fleur à 5 pétales

ou porter les deux ensemble.

D’autres variantes plus rares

utilisent des accessoires comme des chaînes fleuries.

Certains ont émis l’hypothèse que Hello Kitty

retrouve ses origines dans le maneki-neko,

et que le nom Hello Kitty lui-même est une traduction

de « Maneki Neko », qui signifie

« chat qui fait signe de venir avec la main »

(au Japon, les maneki-neko sont des chats porte bonheur).

Il a aussi été dit que le personnage de Hello Kitty

ressemblait à Musti du belge Ray Goossens

et à Miffy de Dick Bruna et donc que le design n’est pas original.

Il a également été avancé que le succès de Hello Kitty

pouvait avoir pour origine

cette absence de bouche : on peut ainsi lui attribuer facilement

ses joies et ses peines du moment,

ce qui en fait un personnage sympathique

aux sens étymologique : qui partage les mêmes émotions.

A suivre…

Bisou,

Josie x

Publicités

Une réflexion sur “La petite histoire d’Hello Kitty (part…2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s